Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

Bibliothèque municipale Robert-Louis Stevenson

La bibliothèque de Châtillon-sur-Loire

La bibliothèque municipale Robert-Louis Stevenson est située derrière la mairie, rue du Cormier. Elle propose à ses lecteurs plus de 8.000 volumes, du roman au documentaire et de la bande dessinée aux albums enfants. A ce fonds, qui s’enrichit chaque année de nouveaux titres, s’ajoutent les livres prêtés deux fois par an par la Bibliothèque du Loiret (Conseil général).

Un espace est réservé aux enfants et un salon de lecture permet de choisir tranquillement ses livres ou de consulter les revues auxquelles la bibliothèque est abonnée (Saveurs, Mon Jardin Ma Maison, Historia, Géo, Terre Sauvage). Un coin DVD, CD et livres audio est à disposition à côté de l’espace livres.

La bibliothèque de Châtillon-sur-Loire
La bibliothèque de Châtillon-sur-Loire

Pour s’inscrire, il suffit de se rendre à la bibliothèque avec un justificatif de domicile. L’inscription est gratuite pour les enfants jusqu’à 18 ans. Elle est de 10 euros par an pour un adulte et de 15 euros pour une famille. Chaque adhérent peut emprunter trois livres dont une nouveauté, pour une période de trois semaines.

La bibliothèque est gérée par l’association des Amis du Livre. Le bureau de l’association est constitué de Claude Charbois, Présidente, Francine Gaillard, Trésorière, Danièle Delost, Secrétaire et d'Anne-Marie Dussault, Secrétaire-adjointe. La bibliothèque municipale a été baptisée Bibliothèque Robert-Louis Stevenson le 18 avril 2015.

Cotisation

10 euros par personne
15 euros pour une famille
Gratuit pour moins de 18 ans et pour demandeurs d'emploi

Horaires

Lundi, de 16 heures à 18 heures
Mercredi, de 14h30 à 17h30
Jeudi, de 10 heures à 11h30
Samedi, de 10 heures à 12 heures

Contact

Bibliothèque municipale Robert-Louis Stevenson
Rue du Cormier
45360 Châtillon-sur-Loire
Tél. : 02 38 31 99 65
Email : bibliotheque.chatillonsurloire@orange.fr

Voir l'association : Les Amis du Livre.

Un hommage en mots et en poèmes…

hommage daniele

En octobre, Danièle Delhoste, figure de la vie châtillonnaise nous quittait des suites d’une longue maladie. Le samedi 5 janvier, Chloé Bourgois, comédienne au Théâtre de l’Escabeau, Stéphanie Manzano, comédienne et Richard Rougemaille lui rendaient un hommage empli d’émotions à la salle de la Mairie, rue du Cormier.

Ceux qui connaissaient Danièle savaient à quel point elle aimait les livres. La preuve en est : depuis son arrivée à Châtillon, il y a une quinzaine d’années, Danièle était secrétaire de l’association « Les Amis du livre ». Cette dernière gère entièrement le fonctionnement de la Bibliothèque municipale.
C’est grâce à Danièle que, chaque année, la Bibliothèque organisait des manifestations : lectures animées, théâtre. Un engagement qui lui tenait à cœur. Elle qui a toujours défendu la culture et qui à Corbeilles où elle a été enseignante puis directrice d’école mettait un point d’honneur à la favoriser et à en permettre l’accès à tous.
C’est d’ailleurs ainsi que Richard l’a décrite dans le texte qu’il a écrit en son honneur : « Danièle était une femme de culture, d’enseignement. Une femme morale, laïque et républicaine, au discours riche et vif. »

Chloé, Stéphanie et Richard ont ainsi sélectionné une panoplie de textes qui pouvaient la représenter avec des auteurs qu’elle aimait. Chloé a d’abord lu un album illustré de Christian Bruel aux éditions Du sourire qui mord. Un texte espiègle et un clin d’œil à l’institutrice militante qu’était Danièle.
Stéphanie a poursuivi avec un passage du livre Les Années d’Annie Hernault.
Ont suivi de nombreux poèmes de Pierre Ferand, Guillaume Appolinaire, Jules Lemaitre, Alix de Saint-André avec pour thème la Loire que Danièle aimait tant.
De Jacques Charpentreau à Madeleine Le Floch en passant par Catherine Ternaux, Annie Duperey et Bernard Loren : tous les textes choisis nous ont rappelé la femme battante et courageuse qu’était Danièle.
Après ce bel hommage, un petit supplément a été apporté par une de ses amies qui avait écrit un petit témoignage en son honneur.
Touchant, vrai et plein d’émotion, un moment comme Danièle les aimait. Quel plus bel hommage auraient pu lui rendre sinon au cœur des livres, ces amoureux de littérature, de nature et d’humanité…

Au-revoir Danièle…

bibli

Danièle Delhoste, Châtillonnaise investie de part et d’autres dans la vie de la Commune, s’est éteinte le samedi 11 novembre. Retour sur l’engagement de cette femme au grand cœur et à l’immense culture.

Depuis 2004, Danièle faisait partie de l’association « Les Amis du livre » qui fait vivre et perdurer la Bibliothèque. Secrétaire de l’Association depuis son entrée au bureau, elle est à l’origine des lectures organisées dans le cadre du PACT. Que ce soit par le biais des Mille lectures d’hiver ou encore du Théâtre de l’Escabeau dont elle était adhérente, elle a toujours tenu à ce que la Bibliothèque soit un lieu de vie et de partage. « Ça lui tenait vraiment à cœur », nous précise, émue, Claude Charbois, présidente de l’Association et amie de Danièle.
Nicole Mallet, elle aussi membre de l’Association, a toujours été admirative de la bibliothécaire aguerrie qu’était Danièle. « Elle connaissait tous les livres, tous les auteurs », une vraie encyclopédie !
Toujours au fait de l’actualité et très impliquée au niveau social, elle faisait aussi partie du Secours populaire à Briare où elle venait en aide aux plus démunis. Sa vie, elle l’a passée auprès des autres. Institutrice puis directrice d’une école dans le quartier « Les Tarterets » à Corbeilles (Essonne), elle a toujours essayé de comprendre au mieux les difficultés de chacun. A Corbeilles, elle a aussi été adjointe à la Culture, on comprend mieux pourquoi elle était capable de nous renseigner dans tous les domaines qui touchent à la Culture.
C’est au moment de la retraite qu’elle a décidé de revenir à son Giennois natal. C’est dans le plus grand cimetière parisien, au Père Lachaise, qu’elle repose désormais au milieu de tous les auteurs qu’elle admirait tant…

Un hommage lui sera rendu le samedi 6 janvier à 15 heures à la salle des mariages, rue du Cormier. Stéphanie Manzano, Chloé Bourgois et Richard Rougemaille liront des poèmes à sa mémoire.

Histoire de la bibliothèque de Châtillon-sur-Loire

Histoire de la bibliothèque de Châtillon-sur-Loire
Histoire de la bibliothèque de Châtillon-sur-Loire

A la fin des années 40, une Châtillonnaise, Madame Martin, rassemble quelques livres dans une armoire de la mairie. Le maire de l’époque estime que les Châtillonnais ne lisent pas et ne liront jamais. Il alloue une subvention de l’ordre du prix d’un livre. Une centaine de lecteurs viennent pourtant régulièrement choisir des livres.

En 1952, Madame Delahaye développe un dépôt du bibliobus.

En 1965, Hélène Hénault, bibliothécaire de métier, met en place la première vraie bibliothèque municipale de Châtillon-sur-Loire. Elle achète les premiers livres et fait appel aux dons.

En 1976, la bibliothèque emménage au 51, Grande rue dans une ancienne poissonnerie. L’endroit est humide et l’odeur de salpêtre empoisonnante mais quelques deux cents lecteurs fréquentent la bibliothèque.

En 1981, la bibliothèque rejoint le nouveau centre socioculturel. Elle rassemble 3.000 volumes.

En 2004
Un local spécifique est crée pour la bibliothèque dans le nouvel ensemble de la mairie, rue du Cormier. Un espace coloré, lumineux et aéré accueille dorénavant les lecteurs qui apprécient le coin enfant et le coin lecture. La bibliothèque est riche de 6.500 volumes.

En 2005, la bibliothèque de Châtillon-sur-Loire a fêté son quarantenaire en organisant
un concours autour de l’œuvre de Jules Verne.La bibliothèque municipale a été baptisée Bibliothèque Robert-Louis Stevenson le 18 avril 2015.