Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

Les Restos du cœur

Contact

Les Restos du cœur
Zone artisanale des Champtoux
45 360 Châtillon-sur-Loire
Tél. : 02 38 31 60 11

Distributions

Tous les mardis après-midi de 14 heures à 16h30.

“Les Restos du cœur", toujours au service des plus démunis !

Publié le 18 novembre 2020

En cette période de crise sanitaire, les “Restos du cœur" sont toujours présents et continuent de venir en aide aux plus démunis. En ce moment, ils préparent la campagne d’hiver et les inscriptions sont ouvertes aux personnes dans le besoin.

Annick Biet, la responsable des “Restos du cœur" à Châtillon et son équipe de 24 bénévoles, sont en pleine campagne d’hiver. Ils reçoivent, en ce moment, ceux qui ont besoin d’une aide alimentaire pour s’inscrire.
Les dernières inscriptions auront lieu ce jeudi 19 novembre de 14 à 17 heures et seront interrompues pendant une semaine afin de laisser place aux distributions. Elles reprendront ensuite. Ceux qui sont inscrits pourront, ensuite, venir chaque mardi après-midi, de 14 heures à 16h30, récupérer leurs colis alimentaires.
En ce moment, et en raison de la crise sanitaire, l’organisation est un peu différente de d’habitude : une seule personne par famille et chacun entrera tour à tour dans les locaux pour la distribution.
Annick et tous ceux qui oeuvrent pour la cause défendue par Coluche ne savent pas encore si les colis seront préparés à l’avance ou si les bénéficiaires pourront naviguer de poste en poste pour choisir en fonction de leurs besoins. C’est de cette façon que se déroulent d’habitude les distributions mais, au printemps et cet hiver, ils avaient dû préparer à l’avance les colis pour respecter le protocole sanitaire.
Annick tient à le rappeler : “Nous continuons notre mission d’aide aux plus démunis”. En effet, elle a été étonnée de ne voir personne aux inscriptions jeudi dernier. Elle s’interroge : “Les gens n’osent peut-être pas venir pendant le confinement ou se demandent si on est ouverts ! ”
Les bénévoles sont bel et bien présents et veillent à ce que le protocole soit bien respecté (port du masque, gel hydroalcoolique, désinfection des caddies, hygiaphones pour les inscriptions) afin de ne pas subir une fermeture suite à une éventuelle contamination.
Le cœur n’est pas vraiment à la fête au sein de l’équipe, Annick se sent démoralisée et fatiguée par cette situation qui dure. “On vit au jour le jour, on est dans l’incertitude”, se désole la responsable.
Si la situation perdure jusqu’en mars, aucune collecte ne pourra être faite, ce qui signifie qu’ils ne disposeront plus de denrées à distribuer.
Malgré tout, Annick continue de prendre son rôle très à cœur et de soutenir cette cause qu’elle défend depuis 23 ans maintenant. Elle était auparavant responsable des “Restos du cœur" à Bonny avant qu’ils ne soient installés à Châtillon.
Pour tout renseignement, un rendez-vous ou une inscription, vous pouvez contacter le centre au 02 38 31 60 11.

« Les Restos du cœur » désormais installés à Châtillon

Pendant une vingtaine d’années, c’est à l’ancienne gare de Bonny-sur-Loire que les bénévoles des « Restos du cœur » « étaient installés pour distribuer des produits alimentaires et d’hygiène aux plus démunis. Aujourd’hui, c’est à Châtillon, dans un local prêté par la Communauté de communes que se retrouvent les bénévoles.

Le mardi 27 novembre, c’était le premier jour de distribution à Châtillon. En amont, des travaux avaient été réalisés à l’intérieur du local situé dans la zone des Champtoux, près du contrôle technique. Une extension du bâtiment est prévue pour le mois de février.
Si les locaux dont bénéficient les bénévoles sont bien mieux que ceux de l’ancienne gare de Bonny, jugés insalubres, ils sont encore trop petits.
Après les travaux, le bâtiment sera doté d’une salle de distribution, d’un stock et d’une salle où les bénéficiaires partageront le café. Tout le monde pourra enfin respirer et ne pas se marcher dessus. Il va falloir faire preuve d’un peu de patience mais en attendant l’ambiance et l’entente sont au top et, pour tous, c’est ce qui compte !
Annick Biet, la responsable des « Restos du cœur » sur le secteur, est ravie de ce nouveau local propre et bien mieux agencé que le précédent. Un pré-fabriqué a été installé dans la cour afin qu’elle puisse y recevoir les demandeurs pour discuter, pour y effectuer les démarches administratives et les inscriptions.
Depuis le déménagement, au moins une centaine de personnes est venue s’inscrire. « C’est moins qu’avant », précise Annick. Peut-être faut-il le temps que les gens s’habituent à venir à Châtillon…
Il faut dire aussi qu’avec les « Restos du cœur », aucune obligation pour les bénéficiaires de venir dans la commune où ils vivent. Chacun choisit d’aller où il le souhaite. Un moyen de rester anonyme et de conserver sa dignité face aux regards, pas toujours agréables, des autres. Un accueil inconditionnel selon les volontés de Coluche !
Les inscriptions se font tout au long de la campagne qui, désormais, ne connaît pas d’arrêt. La campagne d’hiver s’étend de novembre à mars aussitôt suivie par la campagne d’été qui s’étend d’avril à octobre.
A Châtillon, une vingtaine de bénévoles sont aux côtés d’Annick. Tous étaient déjà à Bonny et l’ont suivie pour continuer de défendre cette cause qui leur est si chère.
Gisèle, Martine, Isabelle, Claude, Danièle, Chantal, Bernard et les autres viennent chacun pour des raisons qui leur sont propres mais sont d’accord à l’unanimité : « On a commencé parce que c’était l’action de Coluche ».
Annick, elle, a été bercée dans le monde du bénévolat. Son père était bénévole, elle a suivi ses traces. « J’aime aider mon prochain et me sentir utile. Voilà maintenant 21 ans que j’ai rejoint l’Association ».
Au centre de Châtillon, chacun a son rôle. Il y a Madame Café, Chantal, qui écoute et a un lien très important avec les bénéficiaires. Annick numéro 2 qui gère les démarches administratives et propose des ateliers de français ouverts à tous.
Claude qui s’occupe du stock, Gisèle qui s’occupe du rangement…

Les distributions ont lieu les mardis et jeudis de 14 heures à 17 heures.