Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

La Terrasse

LaTerrasse-w500

Bar Tabac
Deux équipes de billard en D1

Horaires

Du mardi au dimanche, de 9 heures à 20 heures

Contacts

La Terrasse
Bernard Pinaud
2, Grande rue
45360 Châtillon-sur-Loire
Tél. : 02 38 31 46 02

Oh yé...yé !

lineaireterrasse

Après un franc succès l’année passée, la Municipalité a reconduit le bal yéyé le samedi 3 août. L’événement a, de nouveau, été très apprécié du public qui a dansé jusque très tard dans la nuit.

Robes de pin-up et costumes étaient de guise pour cette soirée souvenirs à l’image des années qui ont rythmé les soirées de nos parents et grands-parents. De Polnareff à Nino Férré en passant par Salvatore Adamo et Dalida sans oublier les danses d’époques : tango, tcha-tcha, madison, les amateurs ont été servis.
Accompagnés en musique par la talentueuse “Nell”, chanteuse intemporelle qui reprend avec brio la variété française et internationale, mais aussi par Olivier Bailly et son acolyte, respectivement à la musique et au chant.
Dès 19h30, ils se sont installés devant le bar “La Terrasse” et ont chanté à tour de rôle. Le public, venu nombreux dès le début, s’est retrouvé autour d’un repas avant de rejoindre la piste.
Si pendant la première partie de la soirée, la musique était consacrée aux années yéyé, c’est ensuite sur une musique plus actuelle que les danseurs se sont déhanchés. Une soirée très conviviale où les plus jeunes sont allés à la rencontre de leurs aînés pour partager un moment en musique.
Face à ce nouveau succès, la Municipalité renouvellera certainement l’événement pour 2020, à la demande expresse du public.


La Terrasse : nouveau dépositaire de presse

lineaireterrasse

A l’annonce de la fermeture de la Presse -anciennement Maison de la Presse- tenue depuis 9 ans par Maryline Aumasson, Bernard Pinaud, le patron du bar-tabac « La Terrasse » a souhaité reprendre la vente de la Presse dans son établissement. Après quelques problèmes d’achalandage des quotidiens dus à la Presse, elle-même, le linéaire du bar est désormais bien garni.

En théorie, depuis le 30 septembre, lendemain de la fermeture de la Presse, Bernard Pinaud aurait dû avoir, à la vente, tous les journaux auparavant vendus par Maryline. Le chemin a été plus long que prévu mais, depuis une semaine, le linéaire, qui s’étend sur quatre mètres à l’entrée du bar-tabac, a de quoi contenter les Châtillonnais.
En allant acheter votre tabac ou boire un verre, vous pourrez donc maintenant vous procurer La République du Centre, Le Journal de Gien, Le Monde, Le Figaro, Le Parisien, La Voix du Sancerrois, Libération, Charlie Hebdo, L’Equipe et bien d’autres. Ou encore des magazines de chasse, de pêche, de moto, d’automobile ainsi que des publications pour enfants, adolescents, des magazines féminins ou des magazines. Vous pourrez aussi y trouver : Détective, l’Obs, des magazines de décoration, jardinage, bricolage et même des magazines étrangers.
Inutile donc de vous déplacer jusqu’à Bonny-sur-Loire ou Briare, tout est à votre disposition à Châtillon. En effet, le fait que la presse ait mis du temps à arriver correctement à la Terrasse en a fait déserter certains qui, mécontents, se sont exilés. D’autres se sont abonnés.
Mais, n’oublions pas que la démarche de Bernard était, avant tout, de faire perdurer le commerce à Châtillon et d’éviter de voir ses clients disparaître les uns après les autres pour aller se fournir en tabac dans un endroit où il pourrait aussi trouver la presse.
Il est dans l’intérêt de tous les Châtillonnais de continuer à faire vivre le commerce local pour que la Ville, elle-même, continue à vivre !
Bernard est aussi là pour les habitants des villages alentour qui n’auraient pas de point presse dans leur commune. Et, pour le moment, aucune excuse de ne pas se rendre à Châtillon puisque le pont sur la Loire est ouvert.
Pour rappel, la Terrasse est situé au 2, Grande rue et ouverte du mardi au dimanche, de 8 heures à 20 heures. Pas d’excuse non plus pour ceux qui finiraient tard le travail puisque les horaires de l’établissement sont très larges.